NEWS

 

Mardi 30 novembre 2021

Les tissus recyclés...?

La réalisation d'un simple T-shirt, de la culture du coton à sa confection, nécessite plus de 2700 litres d'eau. Pour un seul T-shirt, ça correspond à 300 packs de 6 bouteilles ; alors on vous laisse imaginer ce que ça représente pour des chemises, des sweats et des pulls.

 

C'est respectivement 4000 litres, 6500 litres et 7500 litres d'eau. La majeure partie de cette eau est nécessaire à l'arrosage des champs de coton, qu'ils soient bio ou non.

L'autre partie de l'eau consommée sert à nettoyer les fibres de coton, notamment pour éliminer les pesticides qui ont été utilisés durant la pousse. C'est à cette étape que le coton bio économise de l'eau car son nettoyage est plus rapide et plus économe. Le coton bio est une alternative qui permet de se passer des pesticides, c'est donc une culture plus respectueuse de l'environnement que le coton traditionnel. Cependant, de manière générale, les études sur la question s'accordent à dire qu'il faut en moyenne 11 000 litres d'eau pour faire pousser un seul kilo de coton - même bio. 

 

Les textiles sont des matières premières qui doivent être maintenues aussi longtemps que possible dans le cycle de valorisation afin de préserver des ressources naturelles et de réduire la charge pour l'environnement

Grâce au recyclage, les vêtements bien conservés peuvent encore être portés.

Les autres en moins bon état permettent de fabriquer de nouveaux textiles ou du matériau d'isolation. 


Le recyclage permet en tout cas de ménager les ressources. La consommation d'eau et la charge sur l'environnement due à l'utilisation de pesticides sont réduites lorsque les matières premières textiles comme le coton et la laine restent dans les cycles des matériaux.

 

Source et plus de détails d'information:

https://hopaal.com/blogs/blog/pourquoi-choisir-le-recyclage-textile

 

Cliquez n'importe o� pour fermer ce message.